ARMAN
Bis repetita

Editions de l ‘Ariane 2004 – 99 exemplaires numérotés de 1 à 99 et signés au colophon par les auteurs et par l’artiste constituent l’édition originale de Bis repetita aux Editions de l’Ariane/2004.

ARMAN | Bis repetita

G3Rose and pink blue flowers
lui lèchent la bouche
au passage et
son pubis
comme contre
le ventre émotif

Joseph Guglielmi

 

G2Rite des reins
la force d’homme
de passer
dresser l’idée
par un mât de cocagne
Fesse liesse
des deux pieds

Tita Reut

Poèmes de Tita Reut et de Joseph Julien Guglielmi sur quatre thèmes proposés et illustrés par Arman. Admirateur du futurisme et, par conséquent, d’une image composée –ou décomposée- du même, Arman a volontairement joué de la diagonale sur la série de quatre lithographies qu’il propose dans Bis repetita. Les poètes Tita Reut et Joseph Julien Guglielmi se sont attachés à son choix arbitraire d’un objet (ou d’un « sujet ») en progression qu’ils mettent en correspondance, alternativement, avec leur métaphore intime et leur musée imaginaire. A travers les différents cahiers, les trois auteurs accompagnent la notion d’un mouvement par le nombre comme « maladie de l’écriture » (JJG) pour « aller/ de tête en tête/ chercher sa cécité » (TR), ils épousent le segment d’une fuite vers l’estompe, « musical lesson » (JJG) « en crabe dans la Pergolèse » (TR)… Parcours
à six mains dont les poèmes enserrent l’image qui les inspira. Tita.Reut.

Les textes de Bis repetita ont été composés à la main en Garamond par François Huin ; les quatre lithographies d’Arman ont été tirées par Pierre Chave dans son atelier de Vence. Les portfolios ont été réalisés par les Etablissements Dermont-Duval à Paris. Le livre a été imprimé sur Vélin d’Arches 250 g. pour le texte et sur BFK Rives 300g. pour les lithographies.

G4 G5

Connu du grand public dès 1960 en tant que membre fondateur du Nouveau Réalisme, Arman, artiste né à Nice et vivant à New York et à Vence (Alpes Maritimes) a déterminé un langage de peintre et de sculpteur fondé sur l’abandon des outils traditionnels du peintre qu’il substitue par des objets. Devenu, selon son expression « montreur d’objets », il les met en scène par le volume (sculpture), la frontalité (tableaux) et la couleur (peinture). Il a acquis, dès lors, une renommée internationale. Ses œuvres sont au catalogue des plus grands musées et collections. Il a réalisé des sculptures monumentales à travers le monde. Son nom figure aujourd’hui aux côtés des artistes majeurs des deux bords de l’Atlantique.

Collectionneur de livres des écrivains surréalistes jusqu’à une date récente, Arman est un lecteur éclectique, mais toujours à l’affût des poètes avec lesquels il aime collaborer à cette œuvre commune qu’est le livre d’artiste.

Tita Reut