Jacques VILLEGLÉ
Voyou des voyelles

 Editions de l’Ariane (2008) – Caractères socio-politiques, pochoirs, tampons et fragments d’affiches originaux accompagnent les poèmes de Tita Reut, le long de 4 cahiers et de la couverture, signés par l’artiste. François Huin a typographié les textes à la main, en 5 couleurs, sur les presses de la Saig, à L’Hay-les-Roses, sur papier Vélin d’Arches 300g, en Garamond corps 12. L’ Atelier Pasnic, à Paris, a veillé au suivi de cette édition. La boîte en plexiglas a été ouvragée par Marc Butti, à Nice. 33 exemplaires + 2 H.C. réservés aux collaborateurs, numérotés et signés au colophon par l’auteur et par l’artiste.

G4Ecrire est une marche de la main
Homme d’asphalte
l’empoigneur d’alphabet
qui nomme d’un trait
ce qu’il arrache de l’autre
La torsion des doigts
suit celle des yeux et de la langue
accompagne la pérégrination d’un
trobar clar dans l’écluse du vouloir dire

Tita Reut

G5

Jacques Villeglé | Voyou des voyelles

Dès 1960, Villeglé est un des premiers signataires du manifeste des Nouveaux Réalistes. Tenant du groupe des affichistes, en compagnie de Raymond Hains, de François Dufrêne et de Mimmo Rotella, et en vue de participer à la création de « nouvelles approches perceptives du réel », Villeglé propose des affiches lacérées dont il fait la cueillette en tout lieu. Parti d’une image commerciale, il dévoile les icônes du marché devenues illisibles sous la forme d’un effeuillage anonyme, aléatoire, car produit par la superposition des collages ainsi que par l ‘usure du temps et des climats.
Par ses aplats de fragments , Villeglé met en exergue des géologies murales sous la forme d’un arrachement de surface qu’ il transforme en œuvre, en peinture : polychromie, mouchetures et bigarrures tirant sur le sociologique, car typées d’un temps et d’un lieu, comme sont toutes les créations, mais ici intensifiées par le message tronqué, c’est-à-dire lacunaire.
Ce faisant, Villeglé plaque une fenêtre sur un mur, ou plutôt un éclat qui interrompt et détourne la propagation mythique d’une image ancillaire, au service de… Il suspend ainsi une diffusion promotionnelle pour favoriser le passage des ombres qui, venues de l’illusion, du mystère, fabriquent le véritable espace : celui qui se prolonge dans l’imaginaire et rend voyant.
Tita Reut